Le Crankbait

L’été, restez perchés !!!!
Aujourd’hui je vais vous parler d’un milieu et d’une technique de pêche que j’affectionne tout particulièrement l’été. C’est la pêche au Crankbait en lac de barrage !!!

Pêchant énormément en eau douce, en float tube et en barque dans les différents de lacs de notre département, j’ai pu remarquer qu’avec la hausse des températures de l’eau l’été, les pêches dites à gratter ou à proximité du fond rapportaient de moins en moins de poissons. L’explication est assez simple à comprendre : durant la période estivale les blancs (brèmes, gardons, ablettes etc…) ne sont pas, comme durant les périodes hivernales, en gros bancs compacts (hormis lors de la reproduction) mais plutôt par petits groupes d’individus itinérants dispersés un peu partout sur le lac et généralement proches de la surface. Ce sont des zones où ils vont trouver le plus de nourriture  l’été, avec la forte présence de divers insectes avec l’explosion des éclosions durant cette saison.

C’est donc une explication de la difficulté de faire de bonnes pêches l’été en carnassiers (surtout pour le sandre) car étant derrière le poisson fourrage, leurs zones d’alimentation ne sont pas les mêmes et beaucoup moins marquées que pour le reste de l’année.
Pour réussir à faire ces poissons, la technique qui m’a donc rapporté le plus de fishs, est une utilisation poussée à l’extrême du crankbait durant cette période.

Alors, qu’est-ce qu’un crankbait ?

C’est un poisson nageur de 3,5 cm à 12 cm selon les modèles, généralement assez trapu avec une bavette plus où moins longue.

Voici un modèle de crankbait « BLITZ MAX DR »de la marque Japonaise O.S.P qui n’est malheureusement pas importé en France, et qui pour moi est d’une efficacité largement supérieur à tout les autres crank du marché actuel. Je remercie mon pote Parisien Raphaël dit « Zander-Sniper » de me l’avoir fait découvrir

Voici un modèle de crankbait « BLITZ MAX DR »de la marque Japonaise O.S.P qui n’est malheureusement pas importé en France, et qui pour moi est d’une efficacité largement supérieur à tout les autres crank du marché actuel.
Je remercie mon pote Parisien Raphaël dit « Zander-Sniper » de me l’avoir fait découvrir

Sa bavette a une bonne prise à l’eau et permet au leurre d’atteindre sa profondeur de nage le plus rapidement possible tout en émettant un maximum de vibrations. Il pourra être suspending ou flottant (c’est à dire qu’il va entamer sa remontée vers la surface si l’on s’arrête de moulinet).
C’est donc un leurre à utiliser en Power fishing (autrement dit c’est un leurre pour ratisser et battre beaucoup de terrain afin de trouver les poissons actifs). Très utilisé sur les pêche de Black-Bass aux État-Unis, il s’avère être aussi très efficace sur nos espèces comme le brochet, la perche et le sandre.

Raph avec une jolie perche 30+ prit en Seine avec 1 de ses fameux Crank !!

Raph avec une jolie perche 30+ prit en Seine avec 1 de ses fameux Crank !!

Pêchant dans des lacs de barrage dont la moyenne en profondeur va de 5 à 10 m je vais utiliser pour ma part des cranks de 8/9 cm descendant entre 3 et 4 mètres. Une fois sur l’eau, je vais préconiser les plages et les anses pour ratisser car ce sont sur ces grandes étendues linéaires que l’on a le plus de chance de trouver du poisson actif avec cette technique.

Pour ce qui est de l’animation, rien de bien compliqué. On lance notre crank vers ou parallèle à la berge en le ramenant à une vitesse modérée tout en faisant quelques pauses au cas où un poisson suivrait afin de déclencher l’attaque au redémarrage du leurre.

crankbait-ou-crank-animation-nage-de-leurre-maniement-recuperation-lineaire-avec-pause-stop-and-go

C’est  pour cela que je préfère utiliser des crankbaits flottants, car à l’arrêt ils donnent une impression de fuite et ceci est très efficace. Avec cette pêche, j’attrape en majeure partie de grosses perches en moyenne 30/35cm, voire  des poissons allant jusqu’à plus de 40cm. Je prends aussi quelques brochets et  du sandre.

Ici une jolie perche de 45 cm suspendue entre 2 eaux prit sur une grande plage.

Ici une jolie perche de 45 cm suspendue entre 2 eaux prit sur une grande plage.

 

12016488_10205449350775435_1218634006_n 12041724_10205449350695433_1930363592_n
Petite Astuce : l’été il ne faut pas avoir peur de pêcher sur des profondeurs assez conséquente avec un crank car les poissons sont suspendus généralement à mi-hauteur d’eau. Il m’est arrivé régulièrement de prendre du poisson sur 10m d’eau avec un crank descendant à 3,50 m par exemple.

 

Voilà, l’été se termine bientôt et l’automne va s’installer peu à peu et pour moi va commencer le vrai début de saison de la pêche au sandre.

A très bientôt sur fish à l’affiche et au bord de l’eau.

Romain.

Ce contenu a été publié dans Blog, En Eau Douce, Tutos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *