Le congre en Surf-casting

Le congre, de son petit nom latin Conger Conger est un poisson très intéressant pour nous les pêcheurs en surf-casting car il nous offre de très beaux combats et il nous permet ne nous éclater un peu durant la trêve de la pêche du Bar (pour ceux qui la respectent).

Le congre, poisson nocturne

C’est un poisson essentiellement nocturne qui se repose durant la journée dans des trous ou anfractuosités et qui se met en chasse sur le sable aux abords des roches une fois la nuit tombée. Il se guide grâce à son odorat et à sa ligne latérale (une multitude de capteurs sur le flanc des poissons visible ci dessous).

On voit très bien la ligne latérale sur ce congre

On voit très bien la ligne latérale sur ce congre

Le matériel

Bien évidement pour pouvoir se mesurer à un poisson aussi puissant, il faut un minimum de matériel et de préparation :
Perso j’utilise une canne surf-casting 4,20m de puissance 100-200gr qui me permet d’encaisser les rushs et les coups de têtes. Un bon moulinet est essentiel surtout au niveau du frein qui doit être puissant et réactif, pour pouvoir lâcher rapidement du fil lors des rushs puissants sinon c’est la casse assurée. Un modèle 6000 garni de 40 centième est un minimum.
Un dernier accessoire est indispensable pour cette pêche ….. le câble d’acier, il vous évitera de nombreuses casses.

Montage

Le montage pour cette pêche est très simpliste (rien ne sert de se compliquer la tâche), un coulisseau sur le corps de ligne relié à un bas de ligne composé d’environ 1 m de nylon en 40 centième puis d’un rajout de 20 cm de câble d’acier (largement suffisant pour éviter d’être couper) et enfin d’un hameçon fort de fer de bonne taille (4/0 et 5/0).
Une fois le matériel prêt, il est temps de se faire plaisir :

20 cm de fil d'acier serti avec des "sleeves", nécessaire pour éviter la casse

20 cm de fil d’acier serti avec des « sleeves », nécessaire pour éviter la casse

Comme appât j’utilise une grosse lanière de calamar ou une tête (entière si pas trop grosse sinon une demi suffira).
Pour l’eschage il est primordiale de prendre son temps et de faire ça proprement, comme l’appât est volumineux il faut bien faire ressortir l’hameçon si besoin avec l’aide d’un peu de fil élastique. (photo n°3 -4 eschage d’une demi-tête de calamar + fil élastique).

eschage d'une demi-tête de calamar + fil élastique

eschage d’une demi-tête de calamar + fil élastique

eschage d'une demi-tête de calamar + fil élastique (détail)

eschage d’une demi-tête de calamar + fil élastique (détail)

Au bord de l’eau

Le montage mis en place sur le sable à la limite des roches il n’y a plus qu’a attendre le départ… Petit conseil : ne jamais s’éloigner de ses cannes au risque de les voir partir à l’eau sur un départ violent (même frein desserré)

ne jamais s’éloigner de ses cannes au risque de les voir partir à l'eau sur un départ violent (

ne jamais s’éloigner de ses cannes au risque de les voir partir à l’eau sur un départ violent

Après la touche, une fois en contact avec le poisson, un ferrage puissant est nécessaire. Si le congre n’est pas sur la ligne, il suffit de laisser le montage en place. Il y a de grandes chances pour qu’il revienne.
Le combat est lourd et puissant au début, quand le congre arrive au bord il commence à tourner sur lui même entrecouper de gros coups de tête. Savoir gérer son frein est primordiale.
Un dernier conseil… une fois le poisson au sec pour le décrocher une bonne pince sera d’une grande aide, attention aux doigts.

Le congre a une machoire puissante, attention aux doigts !

Le congre a une machoire puissante, attention aux doigts !

 

La pince est indispensable

La pince est indispensable

Bien sûr après de telles sensations voir votre poisson repartir dans son élément est tout aussi grisant que de l’attraper.

voir votre poisson repartir dans son élément est tout aussi grisant que de l’attraper

voir votre poisson repartir dans son élément est tout aussi grisant que de l’attraper

Bonne Pêche et A bientôt

Stéphane de la Golden Royale Team

A propos Stef

Mordu de pêche depuis plus de 35 ans, j'aime partager ma passion, notamment à travers la rédaction d'articles de blog. Nous avons décidé en août 2015 avec Edouard de mettre nos blogs respectifs en commun pour créer Fish à l'Affiche, blog collaboratif sur la pêche. De fil en hameçon, des potes sont venus grossir les rangs des rédacteurs, puis l'idée d'une association est née et grâce à Julien notre "bébé" est né en janvier 2016 : plus de 100 adhérents en 6 mois d'existence et 1200 likes sur la page Facebook ! De quoi nous motiver encore plus pour proposer de nouvelles choses à nos lecteurs et adhérents !
Ce contenu a été publié dans Blog, En Mer, Tutos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le congre en Surf-casting

  1. Lepleux dit :

    C bien tous se la mai çà me dit pas où je dois mettre mon plomb et le poids du plomb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *