Le sandre en Drop-Shot

Beaucoup d’entre nous pêchent le sandre au leurre souple, avec différentes techniques. Cette fois, nous allons nous intéresser à la pêche de ce poisson avec un appât naturel, sur un montage Drop-Shot. Et c’est Pascal (Af Fishing) qui nous explique sa méthode.

Le sandre en « Drop-Shot » au lombric

Même si cette technique est bonne toute l’année, c’est à mon avis la meilleur période pour l’utiliser,  à cette période de l’année, (janvier/février/mars), saison des crues, il suffit de trouver des amorties formant de belles zones de calmes (pile de pont, arbres immergés, courbe de rivière, etc., etc.) et d’y laisser tremper le montage.

Un autre avantage de cette technique est de pouvoir pêcher le sandre pendant la fermeture du brochet, effectivement, sauf règlement particulier le ver de terre est autorisé durant cette période, mais je vous conseille tout de même de vous rapprocher des associations locales pour être certain d’être en règle.

Matériel & montage.

 le « Drop-Shot » ne demande pas un matériel très complexe, il suffit d’une canne plutôt très « fast » et résonnante au maximum pour ressentir au mieux les tocs discrets du sandre, voir autres gratouillis de perches et blancs qui pourraient trainer par là.

Pour la longueur, je dirais plutôt courte (1,80/2,00m) pour une pêche à la verticales de quais, voir jusqu’à 2,40m et plus pour des pêches à distance derrière une pile de pont.

Etant donné l’état des eaux et des poissons envisagés, c’est la période de l’année ou je quitte le mode finesse pour du plus « puissant », en gros j’adopte ma configuration de DS en mer.

Pour le reste du matériel, j’utilise au choix 2 tresses, de la PowerShot de PowerLine en 9/100 (11 maxi)ou de la YGK G soul upgrade 0,8 ou 1 PE, et pour le BDL, 2 mètres de fluoro en 25 à 30/100 font l’affaire.

 

Pour les hameçons c’est exclusivement maintenant des VMC Drop Shot Super Light 7119,. (cela va aussi bien en mer avec des Gulp Alive Eel ou autres Sexy Impact )
Pour les hameçons c’est exclusivement maintenant des VMC Drop Shot Super Light 7119,. (cela va aussi bien en mer avec des Gulp Alive Eel ou autres Sexy Impact )

 

Pour les plus « fainéants », il existe la version SPIN SHOT 7119 SH de ces hameçons qui permet de garder en position horizontale l’hameçon  pour une meilleure présentation des vers.
Pour les plus « fainéants », il existe la version SPIN SHOT 7119 SH de ces hameçons qui permet de garder en position horizontale l’hameçon  pour une meilleure présentation des vers.

 

Personnellement, je n’utilise maintenant que le noeud de montage ci contre, qui permet d’arriver au même résultat, le nœud Palomar lui a été mis de coté.
Personnellement, je n’utilise maintenant que le noeud de montage ci contre, qui permet d’arriver au même résultat, le nœud Palomar lui a été mis de coté.
   Pour le plomb,  j’utilise  des plombs coulés maison bâtonnets ou boule pour des grammage allant de 5 à 20gr, ces plombs sont coulés avec un émerillon DS qui coince le fil et se retire assez rapidement, c’est juste pratique.

 
Pour le plomb,  j’utilise  des plombs coulés maison bâtonnets ou boule pour des grammage allant de 5 à 20gr, ces plombs sont coulés avec un émerillon DS qui coince le fil et se retire assez rapidement, c’est juste pratique.

Un conseil, plutôt utiliser la forme en « bâtonnet » pour les zones encombrées, cela diminue fortement les pertes par coincement de ce plomb terminal.

Le lombric est esché sur l'hameçon
Le lombric est esché sur l’hameçon
Le montage Drop-shot est prêt, il n'y a plus qu'à...
Le montage drop-shot est prêt, il n’y a plus qu’à…

La technique :

Je débute généralement par une phase de prospection, pour cela je diminue le poids du plomb, de manière a ce que le courant puisse entrainer le montage en faisant trainer le plomb au fond, une sorte de DS planant qui permet de localiser les poissons, et une fois qu’une zone propice est détectée, j’augmente le grammage du plomb pour être plus statique et j’insiste sur la zone. C’est là ou c’est intéressant, car une fois fait, il n’y a rien a faire, ou presque, juste être vigilant et ferrer au moindre toc ou mou dans la tresse.

Pour la distance entre le plomb et l’hameçon je reste a une trentaine de cm, c’est pour moi une distance classique.

Un joli sandre pris avec un lombric en drop-shot
Un joli sandre pris avec un lombric en drop-shot

A cette période de l’année ou les eaux sont froides, la meilleure animation est l’animation « zéro », on laisse le ver dans le courant s’agiter tout seul, rien n’empêche d’animer un peu, mais ce n’est pas forcement le plus productif.

Cette technique du ver en Drop-shot peut aussi être utilisée avec un ver de fumier, pour pêcher la truite ; cela fera l’objet d’un prochain article.

A bientôt,

Pascal.

 

4 Comments


  1. Faut être couillu pour parler de pêche à la viande à notre époque!
    C’est l’appât roi en hiver. Sur les regroupements de perches en eau profondes, il n’y a pas photo. ( je les pêche au plomb-balle)

    Et la pêche est subtile (je parle des perches en lac) car les touches sont minimes.

    Par contre interdit dans pas mal de fédés, car considéré comme animation.

    1. Effectivement François, avant toute chose, bien vérifier si le ver est bien autorisé de cette manière, après c’est juste du plaisir .

    1. Tresse, c’est détaillé dans l’article, pour la canne, c’était du monté maison, maintenant je prendrais une IMMWS 68MX . Moulinet, un1000 ou 2000 fera très bien l’affaire!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Pascal Maciejewski

Il semble que cet auteur n'a pas de description. Ajouter votre discription/bio au profil utilisateur ou désactiver ce widget dans Personnalisateur de thème si vous ne voulez pas l'utiliser.