Modification d’un support batterie Hobie

Lorsque l’on veut utiliser un sondeur en kayak, la question que l’on se pose le plus souvent c’est “où loger la batterie” ? De la simple boîte aux systèmes plus évolués, les solutions sont nombreuses pour fabriquer ou acheter un support batterie.

Jusque l’année dernière, j’avais un support “maison” en teck, accroché sur le pied de mât de mon Hobie Revolution 16. J’ai acheté en 2015 le support Hobie pour batterie, fixé au même endroit. En revanche, ma batterie étant une 14 Ah, elle dépassait un peu du support, et je ne pouvais pas la mettre dans la trappe arrière comme je l’aurais souhaité.

La batterie dépasse du support : on ne peut le mettre qu'au pied du mat et pas dans une trappe ronde Hobie...
La batterie dépasse du support : on ne peut le mettre qu’au pied du mat et pas dans une trappe ronde Hobie…

Je me suis donc décidé à modifier le support batterie de telle façon qu’il accepte les gros modèles 12 ou 14 Ah, afin de placer l’ensemble dans la trappe arrière : c’est toujours 4 kg qui équilibrent le kayak sur son chariot et rendent l’ensemble moins pénible à tirer, tout en évitant les fils à traîner dans la trappe avant au risque d’abîmer les connexions.

Petit apparté concernant la batterie : j’avais jusque là une batterie gel  étanche standard, qui a eu tendance avec le temps à moins bien tenir la charge. Sur les conseils de Mickaël de DT Batterie d’Armor à Trémuson (22), j’ai acheté une batterie 14 Ah “cyclique”, conçue pour supporter des décharges-recharges successives sans problème. Je tacherai de faire un article plus complet sur ce sujet prochaînement.

Revenons à nos moutons…

Le matériel nécessaire

Dans le but de rallonger le “panier” qui accueillle la batterie, il me fallait un matériau facile à travailler et surtout qui ne rouille pas. L’inox aurait été trop difficile à mettre en forme, je me suis rabattu sur de l’aluminium.

Matériaux :

Outils :

  • Pince à rivets Pop
  • Visseuse
  • Forêt à métaux du diamètre adapté aux rivets
  • Des pinces multiprises
  • Une scie à métaux ou un Dremmel avec disque à tronçonner
  • Un feutre indélébile fin
20160515_163023 (small)
il n’y a pas besoin de beaucoup d’outils

Modifions le support batterie :

Précaution indispensable : l’aluminium est un matériau qui supporte mal les déformations répétées : une fois le pliage effectué il ne faudra pas tenter de le modifier sous peine de voir le plat alu casser…

Pour le morceau le plus long, on commence par placer le plat alu (entier) sur le côté de la batterie, puis on le maintien bien pour marquer l’endroit du premier pli ; Il faut que le bout du plat alu soit au niveau du haut de la batterie. On termine à la pince pour obtenir un beau pliage :

Le premier pliage suit bien l'angle de la batterie
Le premier pliage suit bien l’angle de la batterie

 

On marque ensuite l’autre angle, on commence le pliage comme précédemment et on termine de nouveau à la pince. Si vous avez bient travaillé, la batterie à plat doit s’insérer correctement dans notre pliage.

Le pliage effectué épouse parfaitement le contour de la batterie
Le pliage effectué épouse parfaitement le contour de la batterie

 

Reste à couper l’excédent de profil alu à la bonne longueur (la hauteur de la batterie)

Il faut maintenant couper le fond du “panier” plastique du support batterie. C’est très vite fait à la scie à métaux :

On ne retire que le nécessaire, soit juste le fond du support batterie
On ne retire que le nécessaire, soit juste le fond du support batterie

 

On positionne ensuite notre pliage en place. On peut voir sur la photo que ça rentre juste (sinon, un petit coup de lime). On doit mettre le bout du pliage en butée contre le haut du “panier” plastique :

Ca rentre pile-poil, on met en butée contre le haut du panier
Ca rentre pile-poil, on met en butée contre le haut du panier

 

Compte-tenu de l’épaisseur du plastique, notre pliage est un peu déformé ; il va falloir lui donner une forme qui rattrape l’épaisseur. Un coup de marqueur de chaque côté :

Un coup de marqueur de chaque côté pour marquer l'endroit du pliage
Un coup de marqueur de chaque côté pour marquer l’endroit du pliage

Puis on donne une forme de “S” aplati avec une pince :

Donner une forme de S au côtés u pliage pour rattraper l'épaisseur du plastique du support batterie
Donner une forme de S au côtés u pliage pour rattraper l’épaisseur du plastique du support batterie ; notez bien le sens !

 

On remet le pliage à sa place définitive et on teste batterie en place pour vérifier que ça s’emboite parfaitement :

Avec ça la batterie est bien maintenue
Avec ça la batterie est bien maintenue

 

Il faut maintenant fixer le tout avec des rivets alu (ou des boulons + écrous inox).

On recommence l’opération avec le reste du plat alu pour faire la deuxième partie :

La deuxième partie du "panier" en place
La deuxième partie du “panier” en place

 

Là aussi, on peut rattraper l’épaisseur du plastique comme précédemment en donnant une forme de “S” à notre pliage. Puis on fixe le tout avec des rivets ou des boulons :

20160515_172059 (small)
Tout est fixé !

 

La batterie en place dans le support batterie
La batterie en place dans le support batterie
La batterie ne dépasse plus !
La batterie ne dépasse plus !
Le support batterie en place dans la trappe arrière : c'est parfait !
Le support batterie en place dans la trappe arrière : c’est parfait !

 

Le tout m’aura pris moins d’une heure et ne m’aura coûté que 4 euros…

Prochaine étape : le câblage, qui sera l’objet de mon prochain tuto !

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Stef

Mordu de pêche depuis plus de 35 ans, j'aime partager ma passion, notamment à travers la rédaction d'articles de blog. Nous avons décidé en août 2015 avec Edouard de mettre nos blogs respectifs en commun pour créer Fish à l'Affiche, blog collaboratif sur la pêche. De fil en hameçon, des potes sont venus grossir les rangs des rédacteurs, puis l'idée d'une association est née et grâce à Julien notre "bébé" est né en janvier 2016 : plus de 100 adhérents en 6 mois d'existence et 1200 likes sur la page Facebook ! De quoi nous motiver encore plus pour proposer de nouvelles choses à nos lecteurs et adhérents !