Sortie au large avec Martial

Compte rendu sortie du 2 octobre 2016 : pêche au lieu jaune avec Martial (Récit de Denis)

Rendez vous

Samedi 13h46 Post Facebook de Martial :

«Salut les pêchous, je propose une place sur mon bateau pour aller pêcher le lieu jaune par 50m ce dimanche. Départ de la cale de St Quay à 8h15 et retour à 20h. »

 

Oh nom de Dieu de bon Dieu !!! Euh moi j’veux bien. (8 minutes d’attente insoutenable…)

Martial répond – (enfin)  “Ok ça marche !”

Dis comme ça, ça paraît simple mais dans ma tête c’est l’euphorie totale, moi qui suit tombé dans la marmite tout petit et qui lit les CR des sorties depuis plusieurs années (blog de doudou22 !), j’me dis que cette fois je vais peut-être vivre The Unbelievable ! (un truc incroyable quoi !) ;). Et la fête va avoir lieu, mais patience nous ne sommes encore que samedi…

Puis vient une petite interrogation, moi qui pêche le maquereau et la dorade dans 20 mètres d’eau maxi avec mon Quicksilver 3,80m 10cv, ai-je le matos pour sortir du lieu par 50 mètres de fond ? Réponse : Non.

Donc j’ai dévalisé Marine Océan en 2 temps, premièrement les leurres (Shad 90g, Crazy 90g, Slug 60g) deuxièmement la tresse, le fluoro et les agrafes (tresse 25lbs, fluoro 23 lbs, agrafe 25 lbs). Check sur Internet pour savoir comment on raccorde tout ce bordel, nœud albright, changement du crin sur la bobine, collage des leurres (et des doigts… : / ).

Ca va être chaud…

Après je vais me coucher, déjà énervé comme un gamin qui part en voyage le lendemain.

Je m’endors, les rêves peuplés de lieus jaunes enormes vont pouvoir commencer….

 

Départ prévu 8h15, j’suis chaud patate !!! Martial arrive et me dit :

-Bon c’est un peu chaud, quand ça « frise » derrière les îles c’est pas bon. T’as le pied marin ?

-Ben ouai ça va enfin j’ai pas le mal de mer quoi ! 😉

-On peut y aller mais on va mettre un peu plus de temps.

-Ouai c’est pas grave. Sinon on peut essayer du bord mais j’ai rien pour pêcher au bord.

-Moi non plus.

Bon la décision est prise, on y va mais molo paulo.

Route au large

A la sortie du port ça lève déjà mais à la sortie du port c’est souvent, avec le jus qui passe par là ! C’est sans doute mieux derrière. Que nenni ! Plus on s’éloigne de l’île Harbour plus la houle est longue et le haut des vagues blanchit. #Oops

Nous poursuivons la route et de temps en temps la bateau s’arrête suite à des décollages intempestifs qui font sortir entièrement le moteur de l’eau. Don’t Worry Be Happy ! Perso avec mon 10cv ça ne m’est jamais arrivé…#LoL enfin pas trop pour moi. 😉 Ça fout un peu les boules quand même. Martial est impassible et rassurant. #Zen Attitude

On arrive sur la zone à lieus jaunes, ça mousse à droite, ça mousse à gauche, on monte et on descend (assez haut et assez bas d’ailleurs !) mais on commence à pêcher et j’avoue qu’a cet instant j’me dis oh putain de merde on est dans les 40ème rugissant !!!! Je glisse tranquillement à Martial que je ne suis pas vraiment habitué à pêcher dans une mer comme ça. Il me répond oh t’inquiète le bateau va pas se renverser ! #MDR

À un moment je vois une vague arrivée sur le côté du bateau, plus haute que le bateau et j’me dis celle là, elle est pour ma gueule, je laisse échapper un « ssssa mère !!! » et en fait non tout va bien, quelques litres viendront juste humecter mes godasses. RAS.

 

Puis la pêche commence

 

Martial sort assez rapidement son premier poisson (un lieu jaune de 2,5kg à peu près) pendant que mon oreille interne est grave en galère pour essayer de comprendre ce qu’il se passe. Tant pis je pêche quand même ! Et ben nan perdu, tu vas vomir d’abord ! 1er vomi 10h44.

Ça fait beaucoup de bien ! Allez je reprends la canne. 10h47 alors que mon Shad 90g vient de cogner le fond je sens une tape de malade qui m’embarque aussitôt dans un combat de maboule !!!! Pour la première fois de ma vie, autre chose qu’une roche me prend du fil et j’entends siffler le frein avec une canne pliée comme jamais.

Je pompe comme je peux pour faire remonter la bête de son antre. D’après Martial, mon moulinet aurait du casser 2 ou 3 fois pendant la sortie à cause d’une mauvaise technique de pompage. En effet, je moulinais en même temps que j’effectuais ma traction. Erreur ! La récupération se fait quand on baisse sa canne. Avec les Fish que je sors d’habitude c’est pas bien grave mais là mieux vaut appliquer la bonne technique. Et là Biiiimmmm !!! ce n’est pas un lieu jaune, mais LE Bar de ma Life !!! Un pépère de 65 cm !

 

Mon premier "monstre : 65 cm !
Mon premier “monstre” : 65 cm !

 

La strouille, rien de mieux pour appâter

Après ce poisson je continue à pêcher, la décharge d’adrénaline me maintient en forme quelques minutes avant « d’appâter » de nouveau par-dessus bord. :-/

Le courant devient de plus en plus fort, on est sur du 3,5 nœud au fond, les leurres peinent à descendre. Et quand on joue avec le fond et le courant  et ben on perd son leurre  ! Premier Shad 90 qui restera dans le fond pour moi. J’suis pas mécontent de mon montage, ça a juste cassé au niveau de l’agrafe, plus qu’à en remettre une avec un nouveau leurre. Le courant ne se calmera pas avant 13h. Martial continue de pêcher, il enchaîne les lieux, pendant que mon estomac tente de rétablir l’équilibre. Entre 2 vomitos je prends la barre pour nous replacer au point de départ de la dérive.

Je passe les détails de la période popo dans le seau à l’avant du bateau qui déclenche un premier poisson pour Martial suivi d’un vomi qui déclenche un deuxième poisson pour Martial. J’adore le large !

Heureusement, le vent faiblit, la houle diminue, et le soleil pointe le bout de son nez.. Il est 14h15, j’ai mangé 2 chips. Je ne suis pas au mieux mais je ne lâche pas l’affaire !

WTF ????

Martial continue sa pêche et ferre un gros pépère qui lui pétera son montage. C’est à partir de là que commence le chapitre 12 niveau 99 du manuel intitulé : récupération de leurre en grande profondeur.

Martial l’homme qui murmurait aux ouies des lieux. Après avoir perdu son Crazy il ordonna au lieu de lui rendre son leurre de façon sévère mais juste ! 2 dérives plus tard, le lieu est remonté à bord avec les 2 crazy dans la bouche. What the F*** !!!!

Voici quelques photos de l’expert, sourire aux lèvres, poisson au bout de la canne !

 

Le boss en action
Le boss en action

 

Et biiiiim
Et biiiiim

Puis quelques dérives plus tard, sentant un truc bizarre sur sa ligne, il remonte et là, nouvelle surprise, il récupère un leurre paumé il y a de ça 2 ou 3 mois, il sait que c’est à lui puisque c’est lui qui les faits ! #jemaîtrise

Le temps s’améliore vraiment et le soleil devient fort agréable.

 

Enfin du soleil !
Enfin du soleil !

Le Crazy c’est fou pour le lieu jaune !

Après ces leçons impressionnantes et sur les conseils de mon acolyte, je me mets à pêcher au Crazy Sand Eel 220 tête de 90g (spéciale dédicace à Julien Reef). Et là, madré de Dios !!!! The Fish de la journée, un lieu d’au moins 4kg qui me prendra 4 fois du fil pendant la remontée.

 

 

 

Un monstre au Crzay sand Eel
Un monstre de lieu jaune au Crzay sand Eel

 

J’suis comme un dingue, les forces reviennent !!! Chaque poisson demandait une véritable attention et entraînait un flot de vives émotions qui désormais resteront dans ma tête pour quelques années !!!

 

On continuera de pêcher sur zone jusqu’à 19h00 avant de dire au revoir à cet endroit magique qu’est le large.

 

J’arriverai pour ma part à faire 6 lieu jaune et 1 bar, avec une moyenne de poids autour des 3,5kg !!! De quoi nourrir la famille pendant quelques semaines :-))))

Martial fera son quota, comme dab 😉

 

Encore un joli lieu jaune !
Et re-biiiim !

Veni, Vomi, Vici !!!

C’est le cœur remplit de joie et de bonheur que le retour se fera par mer calme, et c’est pas du luxe après la journée passée… !

 

Le retour, ca va mieux qu'à l'aller...
Le retour, ca va mieux qu’à l’aller…

 

Par contre ça c’est le luxe :

 

Le grand luxe...
Le grand luxe…

 

 

Un GRAND merci à Martial pour cette sortie mémorable, ses conseils, sa patience, sa sympathie, le kiff quoi !!! Et bien sûr merci à Fish à l’affiche qui nous mets en relation, nous, les fondus de la pêche !!!

 

Denis.

2 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Stef

Mordu de pêche depuis plus de 35 ans, j'aime partager ma passion, notamment à travers la rédaction d'articles de blog. Nous avons décidé en août 2015 avec Edouard de mettre nos blogs respectifs en commun pour créer Fish à l'Affiche, blog collaboratif sur la pêche. De fil en hameçon, des potes sont venus grossir les rangs des rédacteurs, puis l'idée d'une association est née et grâce à Julien notre "bébé" est né en janvier 2016 : plus de 100 adhérents en 6 mois d'existence et 1200 likes sur la page Facebook ! De quoi nous motiver encore plus pour proposer de nouvelles choses à nos lecteurs et adhérents !