Mission Pagres

Le scénario est simple, un bateau d’exception LE BARRACUDA 8 de chez BENETEAU  et à bord un commando surentrainé, des machines de guerre, des fous rire, dirigé d’une main de fer par son capitaine Loïc. Une destination mythique pour la pêche au grand large , l’Archipel des Roches Douvres , le phare est le plus éloigné des côtes françaises ( 22 miles soit une quarantaine de KM), il culmine à 65m de haut, les derniers gardiens sont partis depuis l’année 2000. La mission: prendre du plaisir avec de beaux spécimens de Lieus sans oublier que depuis un petit moment des pagres ont été prélevés.

Daikiri, le Beneteau Barracuda 9
Daikiri, le Beneteau Barracuda 9

 

 

En direction du large

Rendez vous 7 point zéro ce vendredi 28 octobre, le capitaine est le premier arrivé au port, j’arrive en même temps que nos deux chasseurs sous marin, Cyril le Catalan et Julien . On charge le bateau, 4 fusils, les combinaisons, les cannes et pour moi une SRLF avec un tica talisman 4000, une arme redoutable, une grosse boite de leurres avec des crazy de 220 en 60g et Black Minnow et de l’appât. Pour la rations des combattants ce sera sandwich Guyanais ( recette secrète de Doc Marabout).

Armes et rations, check !
Armes et rations, check !

 

Et c’est parti pour 1H15 de route dans la nuit à 25 nœuds, la mer est belle et pas de vent. Le jour se lève avant le feux de barnouic , des marsouins viennent surfer la vague de DAIKIRI. Nous voilà sur ZONE, l’endroit est magique, des grosses marmites de courant tourbillonnent.

Le Phare des Roches Douvres, myhtique....
Le Phare des Roches Douvres, myhtique….

 

img_7551

Nous passerons une partie de la matinée à faire des dérives au Nord de l’Archipel. Tout l’équipage se fera atteler par de bon gros Pollack, un combat très lourd, les blanks plient, les moulinets chantent, nos yeux brillent et les sourires de sales gosses se posent sur nos visages à chaque fois que l’un de nous est pendu.

Un bon gros Lieu Jaune des Roches Douvres
Un bon gros Lieu Jaune des Roches Douvres

Leiu2

Pêche et chasse

 

Vers 11h00, nos chasseurs s’équipent, l’eau est à 15 degrés, les caméras se fixent sur les arbalètes, on leur place une dérive ou ce situe une belle série de tête de roche à une profondeur oscillant entre 18 et 20m.

Prêts à en découdre
Prêts à en découdre

 

Ils enchaînent les apnées. Notre Catalan ne met pas longtemps à piquer son premier lieu d’une très belle taille. Un poisson qu’il n’avait jamais chassé, c’est impressionnant de les voir dans le courant.

img_9273

Je pêche au Tenia, tout en les surveillant, je sors 2 pagres et des dorades. Le capitaine lui s’occupe à la turlutte et nous sortira un encornet de folie, un tube de plus de 60cm.

Il y a aussi de l'encornet !
Il y a aussi de l’encornet !

Pour Julien fini la chasse, un tympan en moins pour lui, merde.

Il est déjà 14h00, on en a oublié de manger avec tout ça. Je sors le réchaud, la cocotte minute, je prépare les sandwichs pour tout le monde. Les phrases fusent « Oh pu… ça déchire ton truc !!! », « Une tuerie !!! », Capitaine Loïc retournera 2-3 fois dans la cabine se resservir.

Opération pagres

Après ce repas, opération pagres et on veut du gros et là Julien déploie son savoir faire avec son HDS 12. Le festival de la dorade et du pagre est ouvert pendant 4h00, on se surprend même à dire « Merde, encore une dorade ! », c’est du pagre que l’on veut. Julien nous sortira les plus gros pagres , des supers combats avec de gros coups de tête, c’est génial.

Peeeeendu !
Peeeeendu !
Festival !
Festival !

 

Un des plus beaux pagres de la session
Un très joli pagre pour Julien !

 

 

Il est 19h00 et on est toujours aux Roches, ça commence à sentir le carton rouge pour moi, on a du monde à la maison ce soir.

Direction le port, on cale DAIKIRI à 25 nœuds dans la nuit noire, bien au chaud dans la cabine, nickel ce bateau. A hauteur de Bréhat, mon téléphone sonne, c’est officiel, le carton rouge est validé.

Une super journée de pêche entre copains se termine, un équipage au top, avec quelques sketchs et des fous rires, mais ce qui se passe en mer reste en mer.

Mission accomplie.

Pour finir, petite vidéo de ce qui se trouvait sous l’eau…

Eric.

One Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Eric

je ne suis pas un robot