Du grand lejon aux roches Douvres, l’appel du large

Tout commence par un SMS…

Julien Dimanche :  « le vent se calme, on se fait le grand Lejon demain après-midi et les roches Douvres mardi toute la journée  » J’ai mis longtemps à me décider, environ 1milliéme de seconde, avant de répondre : OK ! ! !  :capture-du-2016-11-04-130111

LE GRAND LEJON

Rendez vous été donné au port de Saint-Quay avec Julien, Ronan et Fred, direction le grand Lejon. Je connais un peu la zone pour y avoir semé quelques leurres lors de précédentes sorties avec Martial 🙂 Fred aussi connaît la zone et nous mène sur ses points avec plus ou moins de réussites à chaque fois.

La première dérive est pour Julien, on entend son frein chanter et sa canne light se plie sous les rushs du poisson. Le poisson remonte le courant donc Julien pense que c’est un petit spécimen. A sa grande surprise c’est un bar de 57 cm qui monte à bord 🙂

La surprise de sortir un jolie bar :)

La surprise de sortir un beau bar 🙂

 

Et la joie :)

Et la joie 🙂

 

On enchaîne les dérives avec quelques bars non maillés et finalement on se rapproche du phare, une roche se découvre et Fred lance son leurre en plein dedans.  « Poisson ! » de nouveau un bar à peine à la maille remonte à bord. Deuxième lancer et bim rebelote, quel talent ! 🙂

img_20161024_153052

Les couleurs sont magnifiques et c’est à mon tour de faire un bar juste maillé aussi.

PENDDDUUUU!

PENDDDUUUU!

 

D’ailleurs ce pauvre poisson n’a pas été épargné par la vie car il n’a pas de lèvre supérieure… Du coup on dirait presque qu’il a un pif 🙂

Fukushibar

Fukushibar

 

Des couleurs superbes !

Des couleurs superbes !

 

Sur les dernières dérives des orphies se joindront à la partie et de mon coté je ferai une dorade grise. Au final une dizaine de poissons seront sortis de l’eau.

On amorce le retour du Grand Lejon vers Saint-Quay mais Julien se plaind du bide. Le retour est atroce pour lui, ça sent le roussit pour le lendemain.

Arrivé au port on se dépêche de ranger le bateau et les affaires et hop, je ramène Julien, qui souffre, chez lui en speed.

Texto dans la nuit, abandon pour le lendemain pour lui, dégoutté, mais hospitalisation obligée…

Dans le même temps Ronan me confirme qu’on sort le lendemain avec Gilles un pote à eux.

En arrivant a 8h le lendemain je croise Pierre qui sera également de la partie.

Direction les roches Douvres,

1h15 de bateau à 20 nœuds de moyenne, la mer est un lac et les couleurs  magnifiques, on assiste à un superbe levée de soleil.  La journée commence bien ! Départ du portdsc_0706dsc_0722

dsc_0700dsc_0724

Le jour est bien levé, on va pouvoir commencer à pêcher 🙂

On s’arrête sur une zone que les gars avait déjà péché. J’arme ma canne avec un Crazy et une tp de 40 gr. Dès la première descente je sens une tape dans mon leurre. A la deuxième descente BIMMMM le frein chante et je me fait plaquer au fond par un départ violent caractéristique des gros lieux jaunes. Après un combat sympathique le premier steak de la journée est mis au sec

Un premier steak de 85 cm !

Un premier steak de 85 cm !

 

La journée s’annonce vraiment vraiment bien !

On recommence la dérive, et c’est Pierre qui est pendu, malheureusement c’est juste une coquette qu’il a grapiné par le dos. D’ailleurs il en fera 3 pendant la matinée. Si bien qu’a midi Pierre était nommé « Monsieur Coquette » à bord. Pas sur que le pseudo lui plaise …. 🙂

La suite n’est pas si fructueuse que ça, Gilles et Ronan fait un lieu, j’en fais un deuxième . On décide de changer de zone, je repère une zone sympa sur la carte avec des roches et des lignes de sondes très resserrées. La première dérive est folle, j’y ferais un lieu et un joli pagre9d925978

Deux autres dérives sur ce point ne donneront rien. On change donc de zone. Et la, monsieur coquette, énervé par ce surnom, nous fait une démo ! Sur quasiment chaque dérive il fait un lieu, impressionnant ! De notre coté on en fera aussi quelques un mais pierre dépasse vite la dizaine ! Avec un jolie doublé sur une dérive et même un triplé. Le leurre qui marche est incontestablement le crazy rose !

dsc_0730 dsc_0732 dsc_0735

Nous ferons encore quelques dérives avant de prendre le chemin du retour.

Merci aux deux capitaines pour ces deux jours de pêches au soleil !

 

Le Grand Lejon, mythique

Ps : Julien va bien , il a accouché à 1h00 du mat et il allait déjà beaucoup mieux le lendemain.  🙂

Ce contenu a été publié dans Blog, En Mer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Du grand lejon aux roches Douvres, l’appel du large

  1. robert Miriel dit :

    Bravo super commantaire comme d’abord beau poisson et belle photos
    Bravo à vous

  2. Lengronne Fabien dit :

    Comme d’habitude le récit est génial et les photos superbes. Merci pour tous vos récits c’est un régal pour les yeux.
    Félicitations à vous.

  3. burlot dit :

    reportage très sympa a lire et belles photos

  4. Martial dit :

    garçon ou fille ? (l’accouchement de Julien 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *