Mistral Gagnant

Cet été direction le Lavandou ( ma femme veut du soleil), je me rencarde un peu sur les réseaux sociaux et je trouve un groupe sur FB pêche Kayak Méditerranée ; des gars très sympas qui se plient en 4 pour m’organiser une sortie en groupe. Après 3 changements de spot vu les prévisions météo, le RDV est donné 6h30 à ST MAXIME.

IMG_6909

J’arrive le premier, c’est toujours drôle de voir arriver les gens que tu  ne connais que virtuellement. On file en convoi jusqu’à la mise à l’eau. On prépare les kayaks, la mer ressemble à un lac, le soleil se lève, les lumières sont superbes. Nous pêchons un plateau rocheux ou quelques sevreaux seront sorti ( chinchard pour les bretons) ainsi que du poissons de roche.

FullSizeRender2

David (le local) me fait signe de le suivre sur un tombant à 120m plus loin, mon sondeur a le vertige il passe de 30m à 120m de fond et là je ne vois plus rien sur mon Lowrance Elite TI . Après renseignement j’aurais du basculer sur 50 vu que ma sonde et une 50/200… Je le saurai pour la prochaine fois !

IMG_6999

Bon pas grave , David a le bon réglage et a de la détection. Je mets à l’eau le madaï de 175g  armé d’une gambas … eh bim ! une bonne touche  : plus de gambas. Je n’aurais plus l’occasion de remettre un leurre à l’eau ce jour là. Un con a du ouvrir la porte des chiottes et là !!! Le mistral se met à souffler en 2mn atteignant 40 nœuds formant une mer croisée très désagréable. Tous les kayaks ont compris et prennent la direction la côte. Les pagayeurs sont  incapables de tenir un rythme, leurs  pagaies sont difficilement maîtrisables avec ce vent.

IMG_7001
lA M2T2O SEMBLAIT CLEMENTE §

David prend un pagayeur en remorque mais très vite il s’aperçoit qu’il n’y arrive pas et c’est à cet instant que l’on est content d’avoir des VHF. Les secours sont alertés , très vite des bateaux arrivent sur zone. Un des kayakistes a dessalé  mais a pu remonter sur le ventre de son kayak. Il voit défiler toute sa vie, il se voit mourir ( clin d’œil à MC galère). Les yachts mettent les annexes à l’eau pour aller récupérer les 4 kayaks à pagaies.

IMG_7002

Pour nous les 5 kayaks à pédales, se dresse devant nous le col du Galibier : 1h40 de pédale ou ton GPS  te donne des moyennes de 0,6 – 0,8 km en pédalant comme un âne. Tu n’entends plus la VHS avec le vent et les vagues. Arrivé à la plage, c’est l’heure du bilan. Mon 16 a fait le boulot et je suis content de pouvoir tortiller mon p’tit cul dans les vagues. Les 2 REVO 13 arrivent peu après nous, suivi des 2 kayak à hélice. Tous indemnes.

La SNSM nous rejoint sur la plage pour voir si tout allait bien et nous disent que les autres kayaks ont été pris en charge par des bateaux.

Tout le monde est sauf !
Tout le monde est sauf !

Ils auront eu le droit à une bonne frayeur avec un baptême en yacht. Un peu de perte de matos lors du remorquage, cet incident me fait dire que le matos de sécu est important et aussi prendre le portable de tous les mecs avec qui tu sors, c’est super important quand tu dois aller les chercher de l’autre côté de la baie de St Tropez.

Eric.

NDLR

Profitons-en pour quelques rappels sécurité :

  1. Ne jamais sortir sans avoir regardé la météo MARINE
  2. Reprenez la météo sur un autre site pour confirmer. On n’est jamais trop prudent, la météo n’est pas une science exacte.
  3. Même quand on regarde la météo avant de partir, il y a toujours un risque de tomber sur des phénomènes locaux, comme un coup de mistral. Les méditerranéens connaissent le mistral, mais un coup de tabac comme ça est quasiment imprevisible.
  4. Ne jamais partir sans moyen de communication fiable, notamment une vhf qui peux etre mise en veille double canal (le 16 + le canal reservé a la sortie) : ceci pour entendre les eventuelles alertes météo ou autres dangers de navigation
  5. Le portable c’est aussi un indispensable.
  6. Pensez à vous entrainer à dessaler et remonter sur votre kayak. Ca n’arrive pas qu’aux autres… Et l’eau n’est pas encore froide en ce moment, il faut en profiter avant l’hiver…
  7. Ne sortez jamais seul
  8. Ne présumez pas de vos forces. La mer est bien plus forte que vous, et on ne peut rien face aux éléments. Il n’y a qu’à ouvrir le journal pour y lire les drames et diverses fortunes de mer toute l’année…
  9. Pensez à vérifier votre matériel de sécurité (gilet, fusées, sifflet, miroir etc.. relisez notre article à ce sujet ou celui-là et explorez le blog )

Stef.

Pour finir, une petite vidéo !

4 Comments


  1. Super résumé Éric.
    Il nous ouvre les yeux bien grand sur les précautions à prendre .
    Quelle aventure !
    Elle a le mérite d’avoir créé des liens amicaux en plus de l’expérience.
    Merci à toi .
    Je partage sur mon mur personnel.
    Bise à vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Stef

Mordu de pêche depuis plus de 35 ans, j'aime partager ma passion, notamment à travers la rédaction d'articles de blog. Nous avons décidé en août 2015 avec Edouard de mettre nos blogs respectifs en commun pour créer Fish à l'Affiche, blog collaboratif sur la pêche. De fil en hameçon, des potes sont venus grossir les rangs des rédacteurs, puis l'idée d'une association est née et grâce à Julien notre "bébé" est né en janvier 2016 : plus de 100 adhérents en 6 mois d'existence et 1200 likes sur la page Facebook ! De quoi nous motiver encore plus pour proposer de nouvelles choses à nos lecteurs et adhérents !