Retour de vacances ACTE 2 : les lieus

Suite de l’article publié lundi ( http://wp.me/p70oAZ-1B5) Deuxième Acte des dernières vacances, cette fois-ci en kayak sur Ile-Grande à la recherche du pollack (lieu jaune).

28 Décembre : Lieus en solo

Les prévisions météos sont bonnes et il y a 71 de coef. Je propose une sortie sur le groupe de l’Association pour aller  traquer du lieu. Personne ne répond, tant pis,  je décide d’y aller tout seul. En partant à 12h je serai à 13h00 sur place et donc 13 h30 à l’eau, impec. Oui mais c’était sans compter sur l’opération ikea du matin qui dure plus longtemps que prévu et j’arrive sur place à 14h30 finalement.

Je ne vais pas être dérangé par la houle 🙂

 

 

C’est parti je me dirige sur les points  à 1 mile de là sur une mer calme, dans la joie et la bonne humeur.

20181228_174436.jpg
Pétole !

 

Arrivé sur zone je cherche les têtes de roches et avec le structure scan de mon sondeur( élite 7 ti ) je trouve rapidement une zone intéressante

On distingue clairement de la roche sur la droite du kayak.
On distingue clairement de la roche sur la droite du kayak et du sable sur la gauche.

 

Je lance mon crazy vers la roche et il a à peine atteint le fond qu’un lieu s’en empare ! Premier poisson, impeccable.

20181228_1448237993572405430907323.jpg

La zone est vraiment top et le sondeur est très clair , il y a du monde en dessous !

Screenshot_2018-12-30_22.31.29

Après 2h00 de pêche je décide de rentrer (il va faire tout noir..)  avec 6 jolis lieus calibrés entre 50 et 60 cm. Une superbe journée !

Samedi 5 Janvier : Lieus en groupe

La fin des vacances approche et je décide de faire une dernière sortie sur île-Grande. Comme d’habitude, mot sur le groupe de l’association et cette fois-ci il y a des clients puisque Patrick, Dylan, Fabrice, et mon père, Bruno,  répondent à l’appel !

RDV à 9h00 à l’école de voile de l’île grande. Avec Bruno on arrive 20 min en avance, obligés d’attendre tout le monde ! Non en fait on arrive 20 minutes à la bourre tout le monde nous attendait ! 🙂

Ils sont déjà prêts, on se dépêche d’équiper nos kayaks pour les rejoindre. Comme annoncé il n’y a pas de vent, c’est donc un lac !

20190105_094003
Conditions au top pour un mois de Janvier

 

20190105_094451.jpg
Dylan, Patrick et Fabrice au taquet

 

Quel bonheur de naviguer dans de telle condition en janvier ! Bon, il fait  4 degrés mais c’est un froid sec qui est largement supportable.

Je retourne sur les points de la semaine d’avant, suivi de prés par le groupe mais rien sur les premières dérives.  Ce n’est pas très grave à force de venir ici ma carto ressemble à une grappe de raisins tellement qu’il y a de points …. Je passe rapidement sur chacun d’entre eux  afin de trouver les lieus.

Patrick et Fabrice sortent les premiers poissons, un joli grondin pour l’un et une vieille pour l’autre.

De mon coté à force de chercher je finis par trouver les lieus et d’une belle manière ! L’attaque est ultra violente ma canne se plie en deux et le frein chante ! C’est gros !

Je commence à remonter la bête qui ne se laisse pas faire, le temps de prendre une photo de la canne et hop le poisson arrive en surface, il ne passe pas dans l’épuisette !

20181228_164354503254109209794801.jpg
PEEENNNDDDUUUU

 

Un joli lieu de 70 cm pour commencer les festivités ! Génial. Je me replace et on enchaîne les dérives je fais un deuxième lieu puis un troisième rapidement.

Youhouou
Youhouou

 

Dylan fait également son premier lieu et Bruno sort une première vieille.

Pendant l’étal les poissons se dispersent et sont donc plus durs à localiser  mais Fabrice réussit quand même à pêcher son premier lieu puis le courant reprend doucement, c’est au tour de Patrick d’en sortir un. Je décide de me rendre sur un point bien plus loin qui avait déjà fait ses preuves à ce moment de la marée. J’arrive sur zone et les échos sont encourageants ! je fais descendre mon leurre et bingo ! C’est reparti grosse bagarre le frein s’emballe encore plus que pour le premier poisson les rushs sont puissants ! C’est encore un très gros lieu qui est piqué. Mon fluoro en 28/100 suffira-t-il ? Oui !!  c’est parfait le poisson se retrouve à moitié dans l’épuisette et je le hisse dans le kayak. ET PAF 78 cm !

Screenshot_2018-12-28_17.51.56

La capture d’écran est top, on voit mon leurre qui descend dans la détection puis l’attaque juste au-dessus de la tête de roche avant de remonter au kayak ! On aperçoit même le leurre qui redescend !

Les gars de leur côté font du lieu aussi, il n’y a que Bruno qui n’a pas encore piqué de poisson et qui commence à s’agacer sur son kayak, je me rapproche de lui et lui explique que ce n’est pas compliqué en lançant mon leurre sous son kayak : “tu comptes 23 secondes tu commences à remonter doucement et paf t’es pendu !” et en disant paf je sens une tap sur mon leurre je mouline doucement et bingo PEEENDU un petit lieu de 45 cm remonte à bord ! Tout le monde explose de rire sauf Bruno qui serre un peu les dents mais qui ne se décourage pas  ! Le courant devient de plus en plus fort, je remonte la dérive sur les points du matin tandis que le reste du groupe se laisse dériver avec le courant.

Je prends une châtaigne énorme ! Difficile de tenir la canne, le frein chante !  le poisson doit être énorme les rushs sont ultra violent encore pire que le poisson d’avant et… Bim ! cassé propre et net ! Dégouté de ne pas avoir gagné ce combat mais ce n’est pas très grave il faut bien que les poissons gagnent de temps en temps !

Je sens mon téléphone vibrer, c’est Bruno qui m’envoie un message :  ça y est un lieu dans la besace !

Il est content nono !
Il est content nono !

 

Puis peu de temps après un second message avec une deuxième prise et pas des moindres  c’est un cabillaud  !

Je continue de chercher les poissons lorsque je prends une tape dans mon leurre, j’accompagne la descente de mon crazy et bim pendu de nouveau le départ et correct mais différent qu’avec les lieus je reconnais cette défense c’est un bar ! Le temps de la photo puis je le remets à l’eau pour qu’il puisse aller frayer tranquillement.

20190105_151440.jpg
C’est maillé 🙂

 

20190105_151446.jpg
A l’année prochaine

 

La fatigue commence à se faire sentir et on décide de rentrer tranquillement. Au final Je ferai 7 lieus, un bar et une vielle

Dylan et son père 3 lieus chacun et de nombreuses vieilles, Patrick fera 3 lieus un grondin et des vieilles enfin Bruno un lieu un cabillaud et des vieilles.

Quelques photos supplémentaires :


 

Une chic journée pour commencer l’année ! Maintenant on va laisser les poissons se reposer et se reproduire tranquillement pendant l’hiver. Bonne nouvelle on me glisse dans l’oreillette que les calamars sont arrivés… Retour de vacances ACTE 3 : les calamars  bientôt sur fish à l’affiche ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by Julien Lowes

Il semble que cet auteur n'a pas de description. Ajouter votre discription/bio au profil utilisateur ou désactiver ce widget dans Personnalisateur de thème si vous ne voulez pas l'utiliser.